Et puis avril... #16

Avril et ces poissons.
Avril et ces progrès.
Avril et ces anniversaires.
Avril et ces jeux, ces découvertes.
Avril et ces beaux jours. Ou pas. Parfois.
Avril et en vrac.


On a bien commencé. Le soleil qui pointe enfin son nez, les températures dépassent allégrement les 12° alors on en profite. On se promène au bord de l'eau, on va poser le délicat fessier Léozien dans l'herbe et on joue avec tout ce qu'on trouve. On découvre.

Des cailloux, des fleurs, des bâtons: le bonheur!

Les progrès du Léozien, 15 mois je te rappelle, sont légion. Comme si il s'était entraîné pendant des semaines pour que tout arrive en même temps! Et le plus grand de tous:

video

Petit homme marche - quand il a envie certes - et mange tout seul. Bon il met trois plombes et il repeint les murs à chaque repas mais il le fait SEUL.

Post-carnage compotesque

Bientôt, il va changer sa couche avec deux doigts et lacer ces chaussures avec les dents que j'aurai rien compris. J'y crois en tout cas. La preuve: il commence déjà à essayer de se faire la malle à la Prison Break, entre 2 rayons.

J'me barre, rienafout!

Tous ces progrès me remplissent évidemment de fierté mais en même temps me laisse comme un arrière-goût de nostalgie, un petit pincement au cœur, léger. Il grandit, il devient autonome, il a forcément moins besoin de moi. Mais je laisse ça flotter au fond de mon cerveau pour ne voir que ces grandioses exploits. C'est peut-être aussi la fatigue issue de nuits bien pourraves qui a encouragé ce processus.

De toutes façons, tu me connais, la nostagie c'est dans mon ADN. J'aime repenser au passé, me remémorer les films que j'adorais étant moi-même Mini par exemple ou rêver à mon plus lointain souvenir.
Encore plus en avril où débarque - comme chaque année c'est quand même dingue ça - une année de plus à mon giron. 

Regarde-moi ce petit mot noahsien! Même s'il me prend un peu pour une buse - bon ok il me connait bien - je m'en suis pas remise de cette choupitude absolue et de la chance que j'ai d'avoir des Minis aussi géniaux! Bref, passé ce moment de niaiserie, mon gâteau et mes mojitos pour oublier m'attendent la semaine prochaine, je te raconterai.

Enfin en avril, j'ai aussi papoté bienveillance chez Paroles de Mamans, j'avais envie de me faire des amis tiens, et quelques chouettes (petites) nouvelles sont arrivées...mais ça, faudra attendre quelques jours pour que je t'en parle.

Avant de se dire au mois prochain - à demain donc - je te propose de revenir en avril mais avant.

En avril mais l'an dernier: je dormais déjà pas des masses et je m'occupais un peu de mes veuch, pour changer.

En avril mais l'an d'avant-avant: je comptais mes balais en mode chiffre rond et je me perdais dans les cartons.

Au moins tu as un peu de lecture pour m'attendre jusqu'en mai parce que là, c’en est bien fini d'avril.

Commentaires

Articles les plus consultés