L'idée du siècle #MAB2017

Je suis revenue du boulot vendredi soir avec une méga bonne idée. La meilleure de l'année, que dis-je, du siècle !
Ah si si, j'étais sûre de moi.

"Eh, les mecs ! Et si samedi soir on allait au Mondial Air Ballons à Chambley  ??"




Bon, déjà si tu connais pas cette manifestation internationale (et non que je rigole pas mon pote), tu me déçois profondément mais comme je suis fort généreuse je vais t'esspliquer, même si à mon avis ma photo d'illustration t'auras légèrement mis sur la voie.

 Le Mondial Air Ballon est le plus grand (et encore une fois je n'exagère pas) rassemblement international de montgolfières et il se déroule jusqu'au 30 juillet (oui tu as encore le temps de viendre) à Chambley, un petit patelin lorrain.

Et comme c'est à une vingtaine de minutes de route de la maison, que c'est gratuit (oui parce que bon, on est d'accord que ça reste un des arguments indispensables quand on parle sorties avec les Minis), qu'en plus on faisait rien de spécial ce week-end et qu'en super-bonus-banco, les dits-Minis sont fans de baballes, de ballons donc, ils allaient kiffés, c'était obligé.
J'en étais si certaine que j'en aurais mis ma main, mon bras et tout le reste, au feu !

Décollage des montgolfières vers 18h30 d'après le CM de la page Facebook du Mondial Air Ballon (qui n'a jamais répondu à mon MP soit dit en passant mais bon je lui pardonne bien volontiers cet affront), comme nous sommes extrêmement prévoyants - tu nous connais - on essaye pour une fois de pas arriver à la dernière minute, et de débarquer 1h avant le grand envol.

C'est parti pour 24 minutes de route d'après mon GPS, franchement, on aura même de l'avance ! C'est carrément pas dans nos habitudes !
C'était sans compter sur les travaux sur le pont de Jouy-aux-Arches (ok tu connais pas cette petite commune, mais rien que pour le nom ça valait le coup de la découvrir) qui est sans doute fermé, mais si tu te souviens le Daron, on s'est déjà fait avoir la dernière fois.
En passant juste devant, on se rend compte que finalement si, on peut passer en circulation alternée, le temps qu'on le découvre, on a déjà fait le tour du rond point, et le temps de revenir sur nos pas (avec la circu du samedi soir) on perd déjà 10 minutes.
Ça commence bien, tiens.

Le reste du trajet se déroule normalement. Et puis à 2 km du parking d'arrivée, on commence à sentir le roussi. Les voitures s'accumulent, ralentissent jusqu'à l'arrêt. Puis c'est le compte-goutte.
Deux km comme ça, je commence à me dire que mon idée du siècle n'était peut-être pas la meilleure que j'ai eu. Mais je reste confiante : ça vaut le coup, les Minis vont être émerveillés, impressionnés, ils vont même sans doute ériger une statue à mon effigie.
(Tu me laisses oui, j'ai le droit d'y croire)
En attendant que je sois statufiée, le Léozien en profite pour nous gratifier d'un sympathique cadeau dont il a le secret, pas la peine de te faire un dessin.

Une bonne demi-heure après - et une asphyxie plus tard  - nous arrivons enfin sur le pré parking mis à disposition pour les milliers de véhicules qui s'agglutinent vite. Pas de règle, c'est la jungle, on se gare comme on peut.
(Tu n'as pas l'impression, mais je t'assure que ce détail aura son importance dans la suite de cet article)

Nous attendrons encore une bonne heure avant le décollage des ballons, mais peu importe nous aurons au moins le plaisir de pouvoir déguster des hot-dogs à 5€ et une barbe à papa. Hashtag Healthy.
Et là, c'est l'émerveillement promis.



Quelques centaines de montgolfières passent au-dessus de nos têtes, on s'étonne des ballons les plus drôles ou étonnants "oh un lapin !" "et là, regarde, un clown rasta !!", on fait coucou aux pilotes et passagers des nacelles...



Il est déjà l'heure de repartir, on ne voit plus maintenant qu'un seul ballon s'éloigner au loin. On s'attarde un peu, mais pas trop, le ciel menaçant nous pousse vers la sortie. Et c'est là que l'idée du siècle que j'avais eu va me revenir en pleine face.

Déjà, la bonne nouvelle c'est qu'on arrive plutôt facilement à retrouver notre voiture face aux milliers qui nous font face, et ça c'est déjà un petit exploit, le moins drôle c'est qu'on la retrouve comme ça :

Nous, c'est la voiture blanche, pour info... Sympa le voisin !

Les promeneurs qui nous voient en train d'essayer de nous sortir de ce guêpier - oui j'ai vécu dans les années 1950 dans une autre vie - nous adresse un sourire de compassion (ou se foutent clairement de notre gueule, je suis pas bien sûre). La pluie se met à tomber juste au moment où on rentre en voiture : c'est qu'on aurait presque de la chance dis donc !

Comme le parking en question n'est qu'une vaste étendue d'herbe avec une unique sortie, on sent bien que ça va pas se passer comme sur des roulettes. Une marée de feux rouges s'étend devant nous.

Et sur votre droite oh des voitures aussi !

Avec autant, voire sans doute plus, derrière nous. On se met dans une file au hasard, et pendant une demi-heure on n'avancera pas, ou à peine quelques mètres.
Les Minis s'énervent un peu, le Léozien surtout, on lui conseille de faire des "coucou" aux autres automobilistes massés à nos côtés - bizarre ils ont pas l'air d'apprécier - puis on le laisse découvrir avec bonheur les vitres électriques...
Oui, bon, ça va, on l'occupe comme on peut.

Quarante-cinq minutes de passées et on a du avancer d'un demi-mètre. J'ai complètement oublié qui a bien pu avoir cette idée de m**** de venir ici mais je le remercie pas hein !
Mais on se démonte pas, au contraire on monte le son de l'autoradio, autant profiter du moment vu que de toutes façons on est coincé là. On danse, on chante, on fatigue légèrement je crois.

Si toi aussi tu y étais et que t'as vu des maboules danser dans leur voiture, ben cherche pas c'était nous !

Et, enfin - bonheur joie extase - on aperçoit la sortie du champs/parking et on découvre à ce moment-là seulement qu'un gendarme est là pour tenter de faire la circulation dans ce gros bo*****. Je crois - je suis sûre même - que je n'ai jamais été aussi contente de voir un flic de toute ma vie. Et quand il nous a fait signe de passer, je crois que j'aurais pu l'embrasser mais je (nous) me suis contentée de hurler ma joie par la fenêtre toujours grande ouverte depuis tout à l'heure - non mais tu suis ou quoi ? - en le remerciant et même en lui souhaitant bon courage.

Notre calvaire n'était pas fini, évidemment. Il nous fallu encore sortir du site en lui-même - avec (re) les gendarmes qui faisaient la circu - + 15 minutes, faire un détour de maboule - c'est-à-dire aller dans le sens inverse d'où nous habitons en fait - + 20 minutes, retomber dans un autre bouchon à un autre carrefour + 10 minutes, et pour finir nos 20 minutes de route "habituelle".

Tu fais le calcul - moi ça me fatigue - on a mit plus de 2 heures pour rentrer chez nous, vers 23h donc, fourbus, avec 2 Minis dont 2 endormis...mais - il faut bien l'avouer - avec de chouettes images plein la tête !!!

D'accord, c'est vrai, je noircis peut-être un peu le tableau - et pourtant je n'exagère pas un poil sur le temps qu'il nous a fallu pour arriver sur place et pour rentrer - car c'est vraiment un événement mémorable et à ne pas rater ! J'aurais juste voulu être mis au courant avant de m'engouffrer la tête la première dans ce joli bazar et savoir ce à quoi je m'exposais, mais peut-être aussi que je suis une grande naïve, je veux bien te l'accorder.

D'ailleurs, si toi ça ne te fais pas peur ou que tu trouves que le jeu en vaut la chandelle - et je te comprendrai - tu peux trouver toutes les infos sur les différents vols prévus et animations ou stands sur le site du Mondial air Ballons ou directement sur leur page Facebook. Méfies-toi cependant, les vidéos et photos sont à couper le souffle et pourraient bien te précipiter vers ta perte (de temps) !


video



Commentaires

  1. Mais c'est notre histoire ça! :D même idée, même heure, même galère ! Sauf que 1 mini et pas 2 MAIS un pote parisien en plus qui est arrivé 30 min en retard chez nous alors qu'on était à l'heure pour une fois !!! Déjà en voiture à profiter également du cadeau mystérieux ;) voilà voilà ! Plein la vue quand même, ça a donc vallu le coup. Les Reloux ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, je me sens moins seule du coup ;) En tout cas, ça m'aurait bien plus de tomber sur la famille Reloux et de profiter de ce chouette moment avec vous !!
      Merci beaucoup pour ton petit mot !

      Supprimer
  2. Au moins, tu racontes cette soirée avec humour !
    Je crois que je n'aurai pas décoléré de constater que la voiture est inaccessible. Comment avez-vous fait finalement pour rentrer dedans ? Par le coffre ?
    J'espère que pour les années à venir, l'organisation sera meilleure (avec peut être plus de policiers)
    Bonne journée
    Elsa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rassures-toi, la voiture était parfaitement accessible de l'autre côté hi hi ! Sur le coup c'était pas super fun mais finalement, c'est ça qui forge nos plus jolis souvenirs je crois...
      A bientôt Elsa, et merci pour ton passage ici !

      Supprimer
  3. Il est vrai que dès fois on se rend à des évenements super sympa et on passe plus de temps dans nos voitures à essayer de passer le temps comme on peut...
    mais pour autant on ressort avec des souvenirs pleins les yeux :)
    Merci à toi de ce partage d'evenement :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était exactement ça oui ! Mais qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour faire plaisir aux Minis !!

      Supprimer
  4. Coucou !

    Ha je connais très bien, Lorraine oblige, mais cette année, nous n'y sommes pas allés !
    J'avais peur, qu'avec le temps annoncé, elles ne décollent pas (on a eu le coup déjà plusieurs fois hahah) ! Mais c'est toujours aussi beau et les enfants adorent ça ! En général, je me gare toujours bien avant les parkings proposés quitte à marcher un moment, mais au moins en repartant c'est plus tranquille !

    Belle journée,

    Laura - Bambins, Beauté et Futilité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, c'est parfois quitte ou double pour les décollages... Si ça avait été le cas ce soir-là, je crois que je l'aurais beaucoup moins bien pris (même si bien sûr ils n'y peuvent rien) ;-) Je vois que tu es plus maline que moi, dis, mais je ne me ferai plus avoir non plus maintenant !
      Merci pour tes bons conseils, Laura, je t'embrasse !

      Supprimer
  5. Dommage de la mésaventure du retour!! ça devait être un spectacle magnifique! J'avoue que j'aimerais bien en voir un une fois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ça à voir au moins une fois...voire même un peu plus ;-) J'espère que tu en auras l'occasion très prochainement !

      Supprimer
  6. Oh je suis sûre que c'était une super sortie quand même ! Et le reste... ça fait des anecdotes à raconter, la preuve !!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés