Portable au collège : pourquoi j'irai contre la loi (enfin un peu quoi)

Que l'on soit ou non d'accord, voilà qui est fait : à partir de la rentrée 2018, les téléphones portables seront désormais interdits d'utilisation dans les collèges, l'Assemblée Nationale en a voté l'interdiction, la (future) loi en précisera les contours.

(Ouh la la, tout de suite ça fait sérieux)


La moitié de la population a donc ses arguments (pour ou contre), quand l'autre moitié - à mon avis en tout cas - s'en fout furieusement. Si tu fais partie de cette moitié, je pense que tu n'auras même pas cliqué sur cet article, ou alors juste par erreur. (Enfin, maintenant que tu es là, autant lire jusqu'au bout tu crois pas)

En tant que mère d'un Mini qui rentrera justement en 6e à la rentrée prochaine, j'ai évidemment suivi les débats avec attention, même si ils n'ont pas changé l'avis que j'avais dès le début : mon fils aura bel et bien un portable dans son sac à la rentrée.


Non que je sois une rebelle absolue (ok c'est possible que je le sois un peu) ou juste un esprit de contradiction à toute épreuve (oui bon c'est pas faux non plus) et donc que je veuille braver cette interdiction à tout prix, non je t'assure que j'ai de véritables arguments qui justifient ma décision.


Déjà, ça paraît bête comme ça mais je veux que mon Mini de 10 ans (je te rappelle qu'il a un an de moins que la majorité des autres Minis de 6e) puisse me joindre s'il en ressent le besoin, c'est-à-dire pas pour inviter ses potes à la maison à l'improviste, mais pour de vraies "urgences".
Et puis tant qu'à faire je veux qu'il soit joignable aussi.

Je te vois déjà me rétorquer que "à mon époque on avait pas de portable et on se débrouillait".

Je suis contente d'avoir grandi...sans qu'on me prenne la tête avec ça
C'est un fait oui.
Ce qui m'a valu de rester des heures au collège pour cause de profs absents à la dernière minute, de rester en perm' (ça se dit encore rassure-moi) ou de me faire des faux mots avec des signatures mal imitées pour pouvoir rentrer chez moi, à trois bons quarts d'heure à pieds du collège parce que pas de transports en commun, ou alors pour aller traîner en "ville" et/ou boire un verre.

Effectivement, c'était vachement mieux avant.
(Ça va, ne jette pas la pierre (Pierre) à l'adolescente que j'étais, c'est trop tard de toutes façons)



Après peut-être que je vois le mal partout, c'est possible.
Mais après avoir vu/su, dans ma charmante petite bourgade de 4 ou 5000 habitants, en l'espace de 6 mois : un exhibitionniste de 19 piges se tripotant devant des gamines à peine majeures au stade du coin, un homme qui essayait de pécho des garçons au parc en leur proposant des cartes Pokémon (et mon Mini faisait partie du lot) et, dernièrement, une bagarre à deux pas de chez moi qui s'est terminée à coup de Katana (bon, ça, c'est finalement presque banal), effectivement j'ai peut-être un léger sentiment d'insécurité ou au moins un certain désir de prudence et de protection, étrangement.

Alors, certes, évidemment que le téléphone portable n'éloigne pas le danger mais reconnais que ça peut quand même être vachement pratique pour le prévenir.



Donc, oui, j'avoue avoir besoin de savoir où se trouve mon Mini lorsqu'il ne sera pas en cours, d'ailleurs déjà actuellement je lui demande de m'appeler (avec le fixe) lorsqu'il rentre à la maison, seul, après l'école.
D'aucuns diront que je suis une maman poule, sincèrement je ne le crois pas. Je suis prudente, à tendance un peu méfiante.


Et puis bon, figure-toi que nos cher(e)s Minis n'ont pas attendu d'être au collège pour se trimbaler avec leurs portables à l'école. La preuve en image.

Oui bon on voit pas grand chose mais j'ai tenté la discrétion...

Après, il est évident que si mon Mini se retrouve puni parce qu'il aura utilisé son téléphone dans l'enceinte du collège, je ne vais pas le défendre. Il connait les règles, s'il les enfreint, à lui d'assumer.
Mais en même temps, si une majorité de parents "bridaient" les données mobiles par exemple pendant les heures de cours, j'imagine qu'on aurait déjà moins de problèmes et d'utilisation intempestive du portable.

En tout cas, personnellement, c'est bien ce que je compte faire, pour le moment tout du moins.



Et finalement voilà bien une loi qui me paraît au plus ridicule, au moins à peu près inutile car quel collège n'a pas interdit l'utilisation des portables à l'intérieur de son enceinte ou, tout du moins, de ses salles de classe ? Et je donne ici un avis en dehors de toutes les "convictions" politiques (si on peut dire que j'en ai), peu importe qui a promulgué cette loi.
La seule chose qui va évoluer en fait - d'après ce que j'ai pu comprendre de cette loi mais je peux me tromper - c'est que désormais les professeurs auront la possibilité de confisquer les dits-portables si la LOI n'est pas respectée. Par contre ils s'en trouveront du coup responsables juridiquement en cas de vol, perte, casse. Pas sûre (et je les comprends) qu'ils veuillent se rajouter ce poids-là sur leurs épaules pourtant bien assez larges déjà.



Je remarque simplement que c'est une loi tellement importante, tellement indispensable que les députés l'ont bien rapidement adoptée (j'aurais voulu te donner le chiffre exact de députés présents pour ce vote notamment mais, après moult recherches, impossible de le trouver) , quand d'autres interdictions semblent vachement moins importantes, si ce n'est secondaires pour eux/elles... (si t'as pas saisi mon sous-entendu, je parle du glyphosate oui).
Finalement, ils auraient pu attendre un peu car avec un peu de "chance" et d'utilisation bien intensive de ce produit plus que controversé (en plus du reste), nos futur(e)s adolescent(e)s naîtront bientôt sans pouce, et donc sans possibilité d'utiliser un téléphone portable : problème résolu.


Pas de doigts, pas de portable !

La bonne éducation...

Commentaires

  1. Je n'ai pas du tout suivi cette loi car mes filles ne sont pas concernées mais je ne sais pas comment j'aurai réagi si c'était le cas.
    Je suis contre le portable pour de si jeunes enfants, mais en même temps, c'est utile ! Après rien n'empêche de prendre un portable basique sans 3 ou 4G ou même sans que ce soit un smartphone (big up à mon 3310, le snake, les sonneries à composer soi-même ...)
    J'espère que les problèmes se calmeront dans ta petite ville !
    Bisous
    Elsa

    RépondreSupprimer
  2. Coucou
    Si j'avais un ado au collège, il aurait clairement un téléphone portable dans son sac. Je trouve cela rassurant qu'il puisse nous contacter si le besoin s'en fait sentir. Après, tout est une question d'éducation et de respect. A nous en tant que parent d'expliquer pourquoi l'usage est réglementé au sein de l'établissement et comment l'utiliser.
    Passe une belle journée

    RépondreSupprimer
  3. le telephone oui mai sdans le sac;) j epense que l'interdiction sera de le sortir en recre cours etc... s'amuser azvec . si l'utilisation de celui-ci est en cas d'urgence et a l'exterieur de l'enceinte de l'etablissement no soucis et suis ok avec ce principe de protection de l'enfant en cas de danger.

    RépondreSupprimer
  4. Pour ma part, c'était déjà interdit dans le collège de ma fille. Elle sait que lorsqu'elle veut me joindre et ce à n'importe quel moment de la journée, elle va voir la CPE ou la vie scolaire et elle m'appelle pour me dire ce qu'elle a à me dire. Sur sa première année de 6ème, elle m'a appelé une dizaine de fois. Je te dirai pour sa 5ème l'année prochaine ;)

    RépondreSupprimer
  5. Je vais faire la même chose que toi car si mon fils ira en 6 eme au même age que les autres enfants, je suis une maman poule et j ai besoin d être rassurée

    RépondreSupprimer
  6. Je comprends, chaque cas est particulier. En l'occurence, il n'y a pas de besoin pour mes filles donc elles n'en ont pas. On habite à côté du collège et elles se débrouillent sans. En effet, au collège c'est de toute façon déjà interdit et c'est juste logique, loi ou pas loi.
    Bonne journée!
    Marion

    RépondreSupprimer
  7. Pour ma part mon fils n’a que 4 ans 1/2 mais on en a déjà discuté avec mon homme et nous on optera pour la montre connecté il pourra appeler et envoyer des textos. Car nous voulons qj’il Puisse nous joindre !

    RépondreSupprimer
  8. Hello
    Alors là, j'avoue vivre dans une grotte mais j'ignorais totalement cette loi. Une loi carrément ? Pas un règlement intérieur... y a pas des réformes plus importantes à étudier que celle d'un téléphone ? WTF ?
    Bon je vais être super honnête avec toi tout en précisant les choses. Je n'ai pas d'enfant. DONC je ne connais pas l'inquiétude et la légitimité de ta décision MAIS je la comprends et la respecte. C'est juste que ton ressenti m'est inaccessible, je ne peux qu'imaginer.
    Après je trouve cela super jeune pour avoir un téléphone mais bon on est en 2018, autant faire avec son époque ! De toute façon, les enfants ont accès à des téléphones dès le plus jeune âge bien avant même de savoir lire. Bref, mon avis n'est pas très utile mais j'ai envie de dire que c'est aux parents et non au gouvernement de juger du bon moment pour avoir un téléphone. Ensuite, c'est à l'enfant d'écouter les recommandations des parents puis de l'établissement quant à l'utilisation du dit téléphone. Comme toujours, une question de bon sens, d'équilibre, de respect des choix de chacun. J'espère que tout ira bien pour vous et que la rentrée ne sera pas trop source de stress pour toi à ce sujet là !

    RépondreSupprimer
  9. Moi je trouve qu'à l'heure aujourd'hui c'est indispensable.
    Par contre, pas besoin d'avoir le dernier tel mais un simple pour que nos enfants puissent être facilement joignable

    RépondreSupprimer
  10. Hello, je passe mon bac cette année, donc j'étais au collège il n'y a pas très longtemps. J'ai fait deux collèges, pour raison médicales. J'ai eu mon premier téléphone en 5ème. Dans le premier on avait le droit au téléphone portable, alors qu'à la vie scolaire il y a plusieurs téléphones, et le seul avantage que ça avait c'est que quand j'étais seule je textoté (oui ça se dit encore) avec ma mère mais sinon ça ne m'a apporté que des problèmes, rumeurs sur les réseaux etc... Dans le second collège, le téléphone était interdit, et c'était génial, personne ne s'en pleignaient, on a rigolé, papoté, joué au basket, monter des complots pour embêter les profs (rien de bien méchant). Et c'est dans ce collège que j'ai fait mes plus belles rencontres, mes plus belles amitiés. J'observe dans mes connaissances, que les petits futurs sixièmes sont déjà bien trop devant leur téléphone/console/ordi/tablette (rayer la/les mention(s) inutile(s)), à 10 ans ils sont déjà sur instagam, snapchat, twitter, et regardent des vidéos violentes et/ou salaces sur internet. Ne dites pas que ce n'est pas vrai car je sais trèèès bien qu'ils le font tous, surtout à cet âge. Les écrans les enferment dans un monde virtuel dangereux. Ils n'ont aucunes conversation, ne peuvent pas suivre une discussion si elle ne parle pas de jeux/réseaux sociaux/films. OK c'est bien les téléphones pour la sécurité mais il vaut mieux avoir bombes de poivre, les téléphones sont à utiliser avec modération. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  11. Hola, les miens sont encore petits pour que je m'en préoccupe, mais il est vrai que c'est bien pratique en cas d'urgence. Tu es une maman poule? il n'y a rien de mal, au contraire

    RépondreSupprimer
  12. Moi je pense qu'ils en auront un au collège, ou un peu plus tard si ont tient. Je veux qu'il en ai un juste pour nous prévenir en cas de problème.

    RépondreSupprimer
  13. Hello ! Moi j'ai eu mon premier portable en 5 eme je crois, mais bon, c'était un 3410, yavais pas internet dessus alors à part le snake, aucune tentation d'aller sur le net pendant les cours. Et je pense que c'est ce point principale qui fait cet lois. Aujourd'hui dans la cour, les jeune prennent des snap dès qu'il y aune bagarre, prennent des photos à tous va sans se préoccuper du droit à l'image. Sa,s parler de l'accès à la pornographie. Et peut importe comment tu éduques ton enfant, l'influence des autres enfants fera qu'il pourrait très bien faire parti de ces enfants qui seront juste obsédé par leur telephone. Moi à mon collège, c'était interdit les téléphones, si on en avait un, fallait juste pas le sortir (même dans la cour de recréation). Si un prof le voyais (genre la tentative d'envoyer un sms en cours), il le reprenait et nous le rendait à la fin de la journée. On était donc joignable à la sortie du collège, donc je vois pas en quoi cette lois est génante car c'est la même chose. Et je ne pense pas qu'ils vont fouiller les collégien voir s'ils ont un tel. Du moment qu'ils l'utilisent pas dans l'enceinte du collège. Ensuite, peut-être que les parents d'aujourd'hui reporte leur addiction au telephone sur leur enfant, ce qui explique leur propre addiction à le leur ! Sinon oi je dirais que si les parents donner pas de smartphone à leurs jeunes enfants et plutot un telephone "de vieux" sans wifi, sans 4g, là en effet, il y aura pas autant de dérive. Et le truc, c'est que justement, si plus de parent été comme toi à brider les données par exmple, peut-être que le gouvernement ne se serait pas sentit obligé de faire cette lois ! Sauf que clairement, la majorité des parents qui s'en tape, font que les enfants qui par exemple n'ont pas demandé à subir un harcellement sur le net avec des photos de lui pris à son encontre subissent aussi ces dérives. Après la création de cette lois, dans le fond ne serait peut etre pas surtout un moyen de nous faire parler d'autres choses plutot que de s'attardé sur nos conditions de travail par exemple, le chomage, la précarité... etc ! Ca fait parlé, la preuve avec ton article, et ça fait oublié les vrais combats. La clairement, lois ou pas, comme tu le dis, ça changera rien si dans les collèges c'est toujours interdit par le reglement !

    RépondreSupprimer
  14. Hello, je me sens un peu à la ramasse je n’avais pas vu cette loi passée. Soyons clairs avant c’etait avant oui on a survécu mais pourquoi dénigrer ces petits objets qui peuvent nous aider au quotidien. À te lire en plus il y a des règles car tu ne sembles pas vouloir non plus qu’ils le sortent au collège mais qu’il l’ait. Bonne bataille 😉☺️

    RépondreSupprimer
  15. normalement le mien aussi rentre en 6ème . Je dois dire que l'insécurité est partout et comme tu le dis, les cours commencent à 11 h .. un autre jour ils finissent à 15 h et les enfants vont attendre les cars ...; j'hésite aussi pour le portable

    RépondreSupprimer
  16. Coucou ! Pour ma part il me semble que j'ai eu un téléphone en 5 ème et en prenant le bus scolaire effectivement c'était bien utile en cas de prof absent
    et je me souviens également d'une fois où j'étais vraiment mal, ils ont refusés de me renvoyer chez moi et bah je suis parti quand même et j'ai appelé ma mère pour qu'elle vienne me chercher :p
    par contre j'avoue qu'on était moins accro qu'aujourd'hui car il n'y avait pas cette folie autour de FB et compagnie

    RépondreSupprimer
  17. Omg yen a des choses qui se passent dans ta petite ville ! Tu as bien raison pour le. Tel !

    RépondreSupprimer
  18. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi.... alors je n’ai que 28 ans et pourtant au collège je n’avais pas de téléphone et j’ai très bien survécu tout simplement car à l’ecole Ils nous permettent d’appeler nos parents à volonté ! Donc pas d’attente pendant des heures on connaît simplement par cœur les numéros de toute la famille (ce qui peut se révéler bien plus utile qu’un téléphone) et on appelle en cas de besoin.
    Si cette loi a été votée c’est après l’abus et l’irrespect de nombreux jeunes non contrôlés par leurs parents...
    Après tu dis que dans ta bourgade il se passe des choses pas catholiques, en effet c’est hard mais le téléphone ne protège pas, je ne suis même pas sure que l’humain est le reflex de le sortir en cas de besoin....
    Non perso je suis pour cette loi, vraiment, pour avoir travaillé en collège et en lycée les téléphones sont un vrai fléaux et servent au harcèlement, j’ai vu passer des horreurs qui me mettent encore des frissons quand je t’écris....

    RépondreSupprimer
  19. Hello, pour ma part je pense que cela peut être utile si l'enfant fait la route seul par exemple, mais ça peut vite devenir à gérer si il/elle ne sait pas faire la part des choses pendants les cours ! (et c’était mon cas haha)

    RépondreSupprimer
  20. Pour les feus rouges, vous ne les respectez pas, même s'il n'y a pas de danger? Il y a désormais une loi, le portable est interdit dans l'enceinte des établissements, donc votre petit DOIT la respecter. Votre attitude n'est pas digne d'un parent responsable. Il est visiblement trop couvé,

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés